ANANDA YOGA ET BIEN ETRE

JOURNÉES XU YEN

JOURNEE XU YEN du 18 octobre 2015

VIVRE C'EST LAISSER PARLER SON ETRE : Gandhi

Donner et servir la vie

Donne avec foi, jamais sans authenticité ; donne avec dignité, jamais sans humilité ; donne avec joie, jamais sans optimisme de l'intelligence du coeur. Donne en comprenant les efforts de ton présent. Donne tout avec la compassion et la confiance, avec la tendresse et l'amour, ce pour quoi tu es fait. Donne encore et tu reçois, en accueillant la valeur d'être toi-même, d'être heureux et rayonnant, dans ta capacité à donner et non dans ta capacité à recevoir. Aux horizons des esprits, illuminés par la clarté de ta conscience éveillée, fais de ton esprit un océan d'amour au soleil de vie.

Les idées et les paroles ne sont que des feuilles et des fleurs, les actes bien réalisés et appliqués sont véritablement de bons fruits.

Tout est possible, mais tout ne t'est pas bénéfique. Le vrai but dans la vie, ce n'est pas de savoir, mais l'action assurément humaine. Tu mets en oeuvre ce que tu sais. Tu pratiques pour te connaître et ta méditation commence avec la connaissance de toi-même.N'oublie pas la paix de l'esprit que peut t'apporter le silence intérieur, ce privilège de faire surgir la symphonie de l'essentiel (qui n'est pas de vivre, mais d'avoir une raison de vivre) : la bonne volonté d'agir, le don de soi, la joie du coeur, l'harmonie de l'âme, la paix de l'esprit à établir, à maintenir, à améliorer, à conscientiser, à accomplir .... dans l'ordinaire de la vie au quotidien.

Tant que tu respires, tu espères ...espoirs concrets et humains !

Il suffit d'un nouveau regard, de l'écoute, du ressenti, du goût, de la saveur, du geste et rien d'autre.

Rapprocher de l'essentiel

La méditation de pleine conscience nous soigne ; elle est au coeur de la réalisation personnelle de chacun ; elle permet d'aller de la peur à la paix, de la joie du coeur à la connaissance de soi, de la confiance à l'essentiel. L'essentiel n'est pas de vivre simplement, mais d'avoir une raison de vivre, avec quel sens et quelle utilité ...

C'est l'esprit qu'il faut chercher à parfaire, et non pas la matière qui est temporelle, l''esprit, lui, est éternel.

La voie de la réalisation du soi passe par le service et l'amour : aimer, aider sont les plus beaux verbes du monde.

Aimer, c'est si essentiel et si naturel ; aimer, c'est si évident et si souriant ; aimer, c'est si simple et si fort ; aimer, c'est si merveilleux et si beau ; aimer, c'est si aspirant et si vivifiant ; aimer, c'est si prudent et si présent; aimer, c'est si intelligent et si bienveillant ; aimer, c'est si apaisant et si confiant ; aimer, c'est si compatissant et si humain; aimer, c'est si spirituel et si divin, en même temps.

JOURNEE XUYEN du 27 avril 2014

"Considérer le yoga comme une gymnastique permettant d'acquérir souplesse et équilibre en enchaînant les postures, c'est totalement se méprendre. Car cette approche est une véritable voie de développement spirituel. Non-violence, méditation, persévérance ... Une philosophie de la connaissance de soi et du vivre-ensemble qui peut transformer notre quotidien."

"Mets toi en marche, va vers ton audace et ne t'arrête plus jamais"

"Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde"

"Vivre est une grâce et une gratuité pour laquelle je ne saurais assez remercier, quelles que soient mes conditions de vie. Chaque jour me fait grandir.... Chaque jour aime mon sourire."

En 2014, XU YEN est venu à Rodez le 27 avril. Nous avons été tellement enchantés par cette journée que nous en avons omis de faire des photos.....Nous en ferons lors de la journée de 2015.

Journée yoga du 25 mars 2012

Cette journée de yoga a été illuminée par la présence enthousiaste et chaleureuse de XU YEN, maître swami. Voici les messages de paix et de sérénité qu'il nous a délivré ce jour-là :

"On pratique pour vivre. Voie du corps, voie du souffle, voie du cœur. Dans la vie, on fait avec le cœur, avec amour.Chacun sa propre situation, sa propre posture. Etre soi-même, et être au meilleur de soi-même et fidèle au meilleur de soi-même.Le yoga jonction, la conjonction...Quelle sens tu donnes à ta présence...on pratique pour vivre, on est ensemble.A tout ce que tu fais il y a un sens. Toute beauté dépend de notre regard. C'est votre présence au monde.Relier l'unité humaine et divine. Le yoga relie le ciel et la terre en chacun de nous.Quand il n'y a pas de sens, il n'y a pas de valeur. La vie n'est pas qu'un problème à résoudre, la vie est une merveille à vivre. Pour toute chose problématique cherches la solution. La solution est aidée par l'attention juste. On ne râle pas parce que l'on a un problème.C'est toi qui respire, qui habite ton corps. On ne compare pas, on est avant tout des êtres de relations, quelle relation. En relation avec soi-même, en unité, tranquillité avec moi-même.

Mépris : supériorité, infériorité...

On pratique pour la fluidité du mouvement. Pratiquer pour vivre autrement et plonger dans la vie de tous les jours....Quelle unité avec ce lieu, quelle unité avec ce temps?

Pratiquer avec ardeur à travers le yoga de l'action (karma yoga).

On pratique dans cet esprit là.

Si le corps physique, corps émotionnel, corps mental sont agité, on ne commence pas bien, on ne finit pas bien.

Mettre l'essentiel dans l'important.

Le goût du bonheur : bon pied, bon œil, bon moral, bonne humeur. Personne ne peut faire à ta place, je pratique dans ce sens là.

Avec quelle paix, quel éveil, quelle conscience? Que dit ta conscience? J'ai la décision de ce choix pour avancer. En moi autour de moi tout change, rien ne demeure. Importance de travailler la conscience.

Je vis quelque chose comme bon endroit, bon moment où tout devient possible même si ce n'est pas immédiat.

Le regard de l'autre, le sourire de l'autre, le sourire printanier de l'autre.

Là où on se trouve unité avec le lieu. Quand on est bien on est sur même longueur d'onde.

Nous sommes dans la quête de l'essentiel. L'essentiel c'est le bonheur du travail. C'est l'intérieur qui nous intéresse, le fond.

Le chemin de la vie c'est d'aller de la peur vers l'amour.

On se sépare on ne se quitte pas.

Avant de voyager, il faut partir. La veille il faut préparer pour le lendemain, le lendemain se lever avec la volonté de vivre autrement.

Quand on se réveille l'esprit serein on se relie. Si je suis sur la même longueur d'onde je réponds directement, il n'y a pas de questions, pas de réponse.

AGIR : faire tout avec amour

AIDER : pour agir;

Tous les bonheurs du monde : cœur altruiste, cœur ouvert, qui partage tout.

L'essence de ce que l'on fait : bon sens...

Si je ne fais les choses de la vie par amour je ne fais pas.

Agir, réagir (pas critiquer) mais interagir demande beaucoupde discernement entre agir et réagir.

Toujours mettre l'essentiel dans l'important. Mais je ne mets pas l'important pour l'essentiel. Essentiel et important faut pas mêler.

Pour y voir bien il faut changer de point de vue : idées fixes, vieilles habitudes.

Pratiquer avec ardeur. Ce qui est dit doit être fait.

Les choses de la vie sont claires, on voit ce que l'on regarde.

Il faut respecter la vie ... sans rien penser...

Le temps pratiquement ne passe pas mais c'est nous qui passons.

On est lié à la Source.

Les femmes sont faites pour la tendresse, la douceur...

Yoga : conscience continuelle d'être debout, assis, couché..

Je suis moi-même, je m'aime, je suis MOI M'AIME.

On ne mange pas seulement pour se nourrir mais pour se réjouir, pour se réunir.

Triple C : convergence, concordance, cohérence.

On est sorti de l'invisible tous. Lié l'invisible au visible.

Si tu n'as plus envie cela pose un problème.

Bon pour les autres pas forcément bon pour toi.

On ne chante jamais faux on ne chante pas comme il faut.

Qui aime bien, chatouille bien.

On est artisan de sa santé, acteur de sa vie. On fait l'impossible de participer, on est acteur de sa vie.

Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde.

Le guru va te gourer!

Ce qui est important c'est le devenir de soi-même.

Réfléchir : réfléchir la lumière.

Pratiquer pour la dignité : dignité d'amour, de respect.

On n'est pas forcément satisfait mais pas forcément mécontent.

L'important c'est le contentement intérieur.

Écouter les autres, écouter mais aussi entendre les autres, regarder les autres.

Faire peu mais de bon cœur.

Rien n'arrive sans raison à partir de maintenant.

Il faut chanter la vie d'une manière ou d'une autre.

0